La soldate et le palestinien, lol
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

La soldate et le palestinien, lol

Réservé à nos abonné.e.s


C'est une photo de guerre, encore une. Qui nous montre une autre jeune femme, une militaire israélienne au nez intact. Elle regarde un prisonnier palestinien, tout en tenant dans sa main droite un lien de plastique aussi efficace qu'une paire de menottes. Et son menton relevé, ses paupières baissées, disent le mépris pour l'autre qui a les yeux bandés, la tête basse, les mains attachées dans le dos et les pieds croisés.

Cette photo est extraite de la page fessebouque de la soldate israélienne Eden Abergil, celle qui apparait sur la photo, comme nous vous le narrions ici. Sa publication sur un blogue a provoqué un chproune mondial (ou presque). La soldate, ses zamis...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.