d'entre les morts
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

d'entre les morts

Réservé à nos abonné.e.s

Andres Serrano, dont il fut question longuement question dans notre émission consacrée aux transgressions de l'art et au marché d'icelui, a réalisé en 1992 une série de clichés de cadavres photographiés dans une morgue. On pourrait s'attendre à des images mille fois vues : corps étendus sur des tables métalliques ou dans des tiroirs de métal froid, carreaux de faïence, scies, perceuses et autres outils de chirurgie destinés à l'autopsie, longs filets de sang.

Serrano est à mille lieues de ce genre de représentation proche du fait-divers ou de la série télé policière. Ici il faudra oublier Dexter pou...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.