500 millions de cocottes en papier
De Rembrandt à Tarzan
De Rembrandt à Tarzan
chronique

500 millions de cocottes en papier

Réservé à nos abonné.e.s

Au temps de la communale, la maîtresse distribuait des bons points aux élèves méritants. Et chacun avait sa boîte, dans laquelle s'entassaient les précieuses faveurs de papier.

nouveau media

Avec dix bons points, on pouvait obtenir un témoignage de satisfaction signé par le directeur de l'école :

nouveau media

Ces témoignages, qui portaient le nom de l'élève écrit à l'encre violette, étaient un peu comme des chèques avec lesquels on ne pouvait rien acheter. Des tableaux d'honneur du pauvre trop petits pour être encadrés, pour être fièrement brandis lors du mariage de la soeur aînée qui en avait récolté des...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.