Voltaire déboulonné à Paris : fiasco de com' à la mairie
article

Voltaire déboulonné à Paris : fiasco de com' à la mairie

La "fake news" ne l'était pas tout à fait

Réservé à nos abonné.e.s
De nombreux médias, croyant corriger une "fake news", ont relayé la version du premier adjoint d'Anne Hidalgo sur le retrait de la statue de Voltaire dans le 6e arrondissement : un retrait purement administratif, pour restitution à l'État. C'est en fait un peu plus compliqué. ASI a tenté de démêler un véritable embrouillamini de communication.

Des ouvriers mettant en boîte la statue de Voltaire, retirée du square Honoré-Champion dans le 6e arrondissement de Paris. Lundi 17 août, un internaute publiait la photo sur Twitter, accompagnée d'un commentaire scandalisé : "Retrait définitif de la statue de Voltaire dans le secret de l'été à Paris, faites tourner au maximum, confirmé par un ouvrier sur place : trop de tags, trop de coûts." Sont ajoutés des hashtags "Daesh" et "talibans". Le compte, qui diffuse habituellement des contenus proches de l'extrême droite selon Le Huffington Post, a été supprimé depuis. Mais il n'en fallait pas moins à Twitter pour s'enflammer, comme dans le tweet ci-dessous, qui mentionne un "entretien (...) devenu trop cher à cause des dégradations d...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.