Une humiliation publique au Sarkozistan
Chez les sarkozis
Chez les sarkozis
chronique

Une humiliation publique au Sarkozistan

Réservé à nos abonné.e.s
Cela tient de la cérémonie religieuse, et de l'humiliation publique.
Sarkozistan prière Rémi Vallée

Quand il lui plait, l'Homme Fort s'invite à la télévision. Il choisit ses chaînes, chaînes d'Etat, ou chaînes d'oligarques. Il choisit la date. Il choisit la durée. Il choisit les "journalistes" locaux qui auront le privilège de se faire humilier et ridiculiser par ses bons mots, ses mensonges effrontés ou ses colères étudiées. Alors que l'Homme Fort du petit Etat voyou est aujourd'hui dépossédé de la plupart de ses pouvoirs réels par les grandes banques internationales, alors que le Numéro Deux vient de mener contre lui une révolution de palais feutrée mais impitoyable, ce pouvoir de venir péror...

Il vous reste 79% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Trump et les medias, dans le texte, acte 2

Le New York Times parle alt right, Breitbart et diffamation avec le président élu

Mariage gay : haro sur la Une de Libé

Titre et illustration sont attaqués

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.