Blanche Calloway et Rosetta Tharpe, les oubliées du jazz et du rock.
Arrêts sur histoire
Arrêts sur histoire
chronique Vidéo

Blanche Calloway et Rosetta Tharpe, les oubliées du jazz et du rock.

Après les femmes de sciences, Mathilde Larrère re-visibilise deux musiciennes

Réservé à nos abonné.e.s

L'une était musicienne de jazz, l'autre était rockeuse. Toutes deux ont construit une oeuvre véritable. Toutes deux sont aujourd'hui tombées dans l'oubli. Après trois femmes de sciences dans sa première chronique, Mathilde Larrère re-visibilise aujourd'hui Blanche Calloway (mais oui, pour son malheur sans doute, c'était la soeur de Cab) et Rosetta Tharpe.

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.