Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Venezuela / affrontements : dans la rue et sur twitter

Par le - 12h14 - tweet

Après une semaine de manifestations étudiantes, le sang a coulé au Vénézuela : les affrontements entre la police et les jeunes qui demandaient la libération d'étudiants arrêtés les jours précédents ont fait trois morts et 23 blessés selon un bilan officiel. Le gouvernement critique les médias vénézuéliens et étrangers, dénonce une conspiration et une tentative de coup d'état, tout en mobilisant ses ministres et ses militants sur les réseaux sociaux.

Après avoir commencé aux quatre coins du pays, le mouvement de protestation lancé par les étudiants vénézuéliens contre le coût de la vie (l'inflation a dépassé 56% en 2013), la pénurie de certains produits et l'insécurité, s'est traduit par une grande manifestation dans les rues de Caracas mercredi. La plus importante qu'ait connu le pays depuis que Nicolas Maduro à succédé au défunt Hugo Chavez, en mars dernier.

Des affrontements ont opposé la police et des contre-manifestants pro-gouvernementaux aux étudiants. Le bilan officiel est de trois morts (dont un militant pro-gouvernement) et 23 blessés. Comme mardi en province à Merida où il y avait eu 5 blessés par balle, des personnes non identifiées ont tiré sur les manifestants, à la fin du rassemblement, mercredi à Caracas. Outre les manifestations de rue, les affrontements ont aussi lieu sur Twitter. Les ministres se prenant également au jeu.

Sur son compte Twitter, vendredi matin, Delcy Rodriguez, ministre de l'information, après avoir dénoncé les compte-rendus de la "presse bourgeoise" vénézuelienne, cite le président Maduro qui dénonce l'Agence France Presse et l'accuse de manipulation parce qu'entre autres, un photographe de l'AFP dit avoir vu un civil tirer sur la foule.

Hier, toujours sur Twitter, la ministre appelait les vénézueliens à se mobiliser contre le fascisme avec le mot clé (Vénézuela Uni Contre le Fascisme).

Delcy Rodriguez

 

Fasciste

Les militants pro-Maduro ont repris le slogan en accusant l'un des responsables de l'opposition, Leopoldo Lopez d'être un "fasciste assassin" soutenant les groupes violents. Un procureur a d'ailleurs lancé un mandat d'arrêt contre lui à la demande du gouvernement.

 

Visuel diffusé sur Twitter, dénonçant un des leaders de l'opposition, Leopoldo Lopezpicto

Lopez

Sur son compte Twitter, Lopez écrit que "la lutte des étudiants est la lutte de tous" avec une photo de lui s'adressant à une foule de manifestants..

Contre Leopoldo Lopez

Reprenant le mot clé , un militant pro-gouvernement (qui affiche des photos du défunt président Chavez sur son profil) dénonce les "manipulations" de CNN en espagnol qui a donné la parole à Leopoldo Lopez

Venezuela

Sur son compte Twitter, le ministre de l'Intérieur (ci-dessous, au milieu en chemise blanche) montre des photos prises, hier, lors d'une rencontre avec des étudiants venus de plusieurs universités du pays.

Dans un autre Tweet, Torres dit avoir été en contact avec des responsables de l'opposition qui dénoncent les violences commises.Torres parle aussi de terrorisme et de tentative de coup d'Etat contre son gouvernement.

Torres Torres

Ces manifestations ont fait la Une de toute la presse vénézuelienne jeudi. Les quotidiens opposés au pouvoir parlent de manifestations pacifiques de la jeunesse, victimes d'attaques ou de violences policières, les autres s'étonnent de tant de violence, ou dénoncent le fait que les "manifestations étudiantes aient été manipulées" comme l'a déclaré Rodriguez Torres, le ministre de l'Intérieur.

Venezuela Venezuela

 

Venezuela nouveau media

 

nouveau media Venezuela

 

Venezuela Venezuela

L'occasion de revoir notre émission sur le Vénézuela, suite à la mort d'Hugo Chavez.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Facebook, Twitter, médias dominants

nouveau media

Tron : comment se construit une indignation sur Twitter

chronique publié(e) le 15/12/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Parmi les journalistes de la presse nationale qui suivent le procès de Georges Tron et Brigitte Gruel, se trouve Marie Barbier, journaliste à L'Humanité. Elle a décidé de le live-tweeter. Exercice d'une redoutable efficacité, qui place le twittos au coeur de l'action, lui permettant de suivre ...

nouveau media

Filoche, Haziza, vrais faux morts de la guerre blanche

chronique publié(e) le 22/11/2017 chez les matinautes

Impossible de ne pas faire le rapprochement. Tous deux étaient installés depuis longtemps dans le paysage. Gérard Filoche au PS, Frédéric Haziza sur ses plateaux de La Chaine Parlementaire. Tous deux ont été sortis du jeu dans la journée d'hier. Filoche, exclu du PS par le bureau national, ...

vignette auditions russie

Ingérence russe dans la campagne US : Facebook, Twitter et Google face aux sénateurs

Enfin des exemples de publications sponsorisées par des comptes russes

observatoire publié(e) le 02/11/2017 par Juliette Gramaglia

Satan et Jésus faisant un bras de fer, Satan déclarant "si je gagne, Clinton gagne". On sait enfin à quoi ressemblent certaines des publications diffusées sur Facebook, Twitter et Google lors de la campagne présidentielle américaine par des comptes russes. Les trois géants américains ...

Tous les contenus de ce dossier >