Violences à Dassault-ville : pas un mot dans Le Figaro
Brève

Violences à Dassault-ville : pas un mot dans Le Figaro

Ca chauffe dans la ville de Serge Dassault, ancien maire UMP de Corbeil-Essonnes et propriétaire du Figaro. Dimanche 5 juin, vers 20h, une fillette de neuf ans a été blessée lors d'affrontements entre la police et des jeunes de la cité des Tarterêts. Hospitalisée dans un état grave, la fillette a reçu un projectile dont la provenance fait débat. Est-elle victime de jets de pierres venant des jeunes de la cité ou d'un tir de flash ball policier ? Libération et Le Parisien s'interrogent ce matin. Pas Le Figaro. Et on comprend pourquoi : "l'héritage Dassault [est] mis en cause dans les violences" titre Libération.



Qui a blessé Daranca, la fillette de neuf ans touchée par un projectile dimanche 5 juin à Corbeil-Essonnes ? Libération et Le Parisien consacrent une pleine page à l'affaire dans leur édition du mercredi 8 juin. Comme le rappelle Libé, "deux thèses s'affrontent. Selon l’avocat de la famille, Joseph Cohen-Sabban, «il n’y a pas l’ombre d’une hésitation possible. La petite fille a été touchée par un tir policier.» Et de citer un certificat médical, faisant état d’un «impact rond, régulier, de 5 cm» :«C’est la trace évidente d’un flash-ball», conclut l’avocat. Argument supplémentaire, la provenance du tir : la mère raconte avoir protégé sa fille en se plaçant à sa gauche, d’où provenaient les projectiles des jeunes. Or Daranca a été touchée à la tempe droite". Mais du côté de la police, on prétend que la fille a été la cible d'un jet de pierres de la part des jeunes de la cité : "« En l’état actuel des informations, aucun lien ne peut être établi entre les blessures de la fillette et un tir policier», estime ainsi un porte-parole de la Direction générale de la police nationale". Le Parisien fait le même récit, sur une pleine page.


Dans cette affaire, la gestion de Serge Dassault (maire de la ville entre 1995 et 2009) et de son successeur, un proche, Jean-Pierre Bechter, est mise en cause selon les deux quotidiens. Au Parisien, un responsable associatif explique : "Les promesses faites par Dassault et son équipe n'ont pas été tenues ! C'est pour ça qu'il y a des émeutes, y a pas de mystère.". A Libération, un élu communiste de la ville, Bruno Piriou, raconte que "pour gagner l’élection, Bechter a fait des promesses aux jeunes, pour acheter leurs votes. Depuis, rien n’a été tenu et les jeunes se sont rendus compte qu’on les avait pris pour des imbéciles".

C'est dans ce contexte que Manuel Valls, maire d'Evry, a fait une sortie fracassante sur Europe 1 mardi 7 juin. L'élu socialiste a dénoncé un "système mafieux" entretenu par la mairie : "J'ai déjà dit combien une forme de complicité avec des individus connus des services de police de la part de la municipalité de Corbeil avait donné à certains un sentiment d’impunité. Quand vous voyez des gens qui ensuite s'en prennent aux forces de l'ordre, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas". Et Le Parisien de rappeler l'arrestation de cinq jeunes au mois de mars pour l'incendie d'une annexe de la mairie. L'un d'entre eux était un ancien employé municipal en contrat d'accompagnement vers l'emploi à la mairie de Corbeil-Essonnes. Libération et Le Parisien sont revenus sur ces accusations, contestées par l'actuel maire de la ville qui annonce vouloir porter plainte en diffamation contre Valls.

Et qu'en dit Le Figaro, propriété de Serge Dassault ? Rien ! Pas une ligne dans son édition du 8 juin. L'affaire a été expédiée en quelques lignes dans l'édition du 6 juin.

Si si, regardez bien, prenez votre loupe picto

Pour les inconditionnels du Figaro, il fallait se rendre sur le site internet du quotidien pour en savoir plus grâce à un article signé par...Lefigaro.fr "avec AFP". On n'est jamais trop prudent quand on évoque la ville du patron...

 

L'occasion de revoir notre émission D@ns le texte consacrée aux "milliardaires de la presse"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.