Une TV allemande accuse des insurgés ukrainiens d'une tuerie à Kiev en février
article

Une TV allemande accuse des insurgés ukrainiens d'une tuerie à Kiev en février

Volutes de fumée, procureur réticent, controverse balistique

Réservé à nos abonné.e.s
Tandis que le nouveau pouvoir en place en Ukraine désigne l'ancien président Ianoukovitch comme seul responsable des tirs de snipers à Kiev, au cours de l'insurrection, une chaîne publique allemande affirme que "de nombreux éléments impliquent l'opposition" dans une des principales tueries survenue le 20 février dernier, vidéos (floues) et témoins à l'appui.

"Un bain de sang au coeur d'une capitale européenne. Nos recherches démontrent qu'à Kiev, on présente déjà le coupable [Ianoukovitch], bien qu'il existe de nombreux éléments qui impliquent l'opposition." C'est l'accusation portée par la chaîne publique allemande ARD à propos de la tuerie de Kiev, au plus fort de l'insurrection ukrainienne du 20 février 2014. En se fondant sur plusieurs témoignages et images, la chaîne met en doute les conclusions de l'enquête officielle du nouveau gouvernement ukrainien, menée par un procureur général membre du groupe extremiste Svoboda, qui attribue aux seules forces de l'ordre de ...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.