Une journaliste, une idée fixe #3 : Stéphane Horel et les perturbateurs endocriniens
article

Une journaliste, une idée fixe #3 : Stéphane Horel et les perturbateurs endocriniens

Elle est aussi à l'origine des "Monsanto papers", avec son collègue du Monde Stéphane Foucart

Réservé à nos abonné.e.s
Cette journaliste, longtemps indépendante et aujourd'hui au Monde, enquête depuis toujours sur l'action des industriels contre la réglementation de leurs produits, notamment dans le cadre de l'Union européenne. Épisode 3 de notre série d'été sur ces journalistes obsessionnels qui font bouger les lignes.

Huit films, cinq livres en collectif ou en solo, des enquêtes retentissantes dans Le Monde (sur, par exemple, les fameux Monsanto papers, qui lui ont valu un prix ainsi qu'à son collègue Stéphane Foucart) : pas simple de résumer le travail de la journaliste Stéphane Horel, longtemps indépendante, salariée du Monde depuis 2018. Tentons cependant : le cœur de ses préoccupations, c'est l'influence des industriels, exercée de façon légale ou frauduleuse, sur l'évaluation publique de leurs produits et les réglementations qui s'en suivent - notamment dans l'Union européenne. Et tout en haut de ses obsessions figurent les perturbateurs endocriniens, ces substances chimiques contenues dans de nombreux produits et qui modifient l...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.