Une fausse info sur Bill Gates, de média en média
article

Une fausse info sur Bill Gates, de média en média

Non, il n'a pas acheté de yacht propulsé à l'hydrogène, et oui, les médias ont eu du mal à reconnaître leur erreur

Réservé à nos abonné.e.s
Bill Gates va se payer un yacht propulsé à l’hydrogène ! Cette information exclusive, révélée par le Telegraph, a été démentie 48 h après par le designer du bateau, suite à une vérification de la BBC, seul média à l'avoir appelé. En France, nombre de sites Internet ont repris la nouvelle initiale sans vérification. Certains n’ont pas rectifié, d’autres ont plus ou moins discrètement mis à jour. Récit d'un fiasco.

On incrimine souvent les réseaux sociaux et les sites douteux pour la propagation des fausses nouvelles. Mais ici tout part du "scoop" d'un vrai média traditionnel, l’édition du dimanche du Telegraph : samedi 8 février, le quotidien britannique annonce que Bill Gates s’est offert le premier "superyacht" propulsé à l’hydrogène (et non avec des carburants traditionnels), pour environ 700 millions d’euros. Dimanche 9 et lundi 10 février, l’information se propage, d’abord par l’intermédiaire de tabloïds anglais comme le Daily Mail et de sites Internet couvrant le secteur numérique, tels qu’Engadget. Plus surprenant compte tenu de son engagement, ces dernières années, en faveur d’un journalisme de qualité, le Guardian publie lui aussi une s...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.