Une enveloppe pour Sarkozy en 2007 ? Pourquoi la bombe a fait pschit
enquête

Une enveloppe pour Sarkozy en 2007 ? Pourquoi la bombe a fait pschit

Marianne, Sud-Ouest, JDD, AFP : cheminement laborieux d'un scoop

Réservé à nos abonné.e.s
L'information aurait pu faire l'effet d'une bombe politique et judiciaire. Pour l'heure, elle a fait long feu. Pas de grands titres accusateurs, ni d'éditos préoccupés, et aucun contre-feu défensif. Et pourtant, un juge d'instruction est en train de resserrer ses filets autour du président en exercice, armé de soupçons toujours plus précis sur un financement illicite de sa campagne présidentielle de 2007.

Il reste en prison, au moins jusqu'à jeudi. Les avocats de Patrice de Maistre, l'ex-conseiller financier de Liliane Bettencourt, ont eu beau plaider sa remise en liberté ce lundi 26 mars, ils ne l'ont pas obtenue de la Cour d'appel de Bordeaux.

L'homme avait été placé en détention provisoire quatre jours plus tôt. Pourquoi ? C'est le Journal du dimanche qui l'a révélé dimanche 25 (de façon fort discrète, sans en faire mention en Une, comme le relevait le matinaute ce matin) : si le juge Jean-Michel Gentil a incarcéré de Maistre, ce n'est pas vraiment en raison de "faits nouveaux imputables à l'intéressé sous les qualificat...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.