Une affiche "anti-minarets" provoque un vif débat en Suisse
à l'étranger

Une affiche "anti-minarets" provoque un vif débat en Suisse

Réservé à nos abonné.e.s
Les villes de Genève et de Zurich ont autorisé une affiche anti-minarets, dans le cadre d'un référendum appelant les Suisses à se prononcer sur l'interdiction, dans tout le pays, de la construction de minarets à côté des mosquées.

Les villes de Genève et de Zurich ont autorisé une affiche anti-minarets, dans le cadre d'un référendum appelant les Suisses à se prononcer sur l'interdiction, dans tout le pays, de la construction de minarets à côté des mosquées.







Cette affiche de l'UDC (Union démocratique du centre, extrême droite) fait partie d'une campagne qui a rassemblé plus de 100 000 signatures pour obtenir une consultation nationale. Cette campagne, qui a commencé il y a deux ans, est aussi soutenue par l'UDF (l’Union Démocratique Fédérale, droite chrétienne).

Les villes de Lausanne, de Montreux, et de Bâle ont interdit ces affiches, mai...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.