Un "Me too" allemand d'extrême droite
article

Un "Me too" allemand d'extrême droite

Une vidéo dénonce les agressions sexuelles... commises par des migrants

Réservé à nos abonné.e.s
L'extrême droite allemande tente de récupérer "me too". Dans une vidéo intitulée "120 décibels", plusieurs femmes dénoncent des viols et meurtres commis par des migrants. Dans l'optique de dénoncer la politique migratoire allemande - et européenne.

"Mon nom est Mia. Mon nom est Maria. Mon nom est Eva". Les trois noms sont égrenés, en allemand, par plusieurs femmes. Le nom de trois femmes, agressées dans différentes villes d'Europe. Elles servent de point de départ à la vidéo "120 décibels" ("120 dezibel" en allemand, en référence à la fréquence d'une alarme de poche), postée le 30 janvier sur Youtube, puis diffusée sur les réseaux sociaux, avec l'appel "Femmes, défendez-vous !" Outre la vidéo, un site a été créé, qui appelle les femmes à faire parvenir aux initiateurs leurs récits d'agressions.

La vidéo, d'à peine trois minutes et entièrement en allemand, dénonce des agressions sexuelle...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.