Ultra-gauche anti-SNCF : MAM a lancé le train médiatique
enquête

Ultra-gauche anti-SNCF : MAM a lancé le train médiatique

Horaires SNCF ? Carte du réseau ? Traces ADN ? Grand flou sur les perquisitions

Réservé à nos abonné.e.s
Radicaux de l'"ultra-gauche", manifestants en France, en Allemagne ou en Grèce, clandestins rôdés à la dissimulation, "nihilistes potentiellement violents"... Vous l'avez entendu, lu et vu partout : mardi 11 novembre, la sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire a arrêté dix personnes soupçonnées d'avoir commis les sabotages de caténaires qui avaient retardé 160 TGV le week-end précédent.

L'information a été triomphalement transmise par Michèle Alliot-Marie... mais pour l'heure, aucune preuve n'accuse formellement les néo-babas de Tarnac (Corrèze).

Radicaux de l'"ultra-gauche", manifestants en France, en Allemagne ou en Grèce, clandestins rôdés à la dissimulation, "nihilistes potentiellement violents"... Vous l'avez entendu, lu et vu partout : mardi 11 novembre, la sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire a arrêté dix personnes soupçonnées d'avoir commis les sabotages de caténaires qui avaient retardé 160 TGV le week-end précédent.

L'information a été triomphalement transmise par Michèle Alliot-Marie... mais pour l'heure, aucune preuve n'accuse formellement les néo-babas de Tarnac (Corrèze).

Depuis le matin du 11 novembre, le petit village de Tarnac, e...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

La vie inventée de Stéphane Bourgoin

Le "criminologue" médiatique débunké par une chaîne YouTube

"Il avait déjà une cible sur le front"

Révélations de StreetPress : comment le policier a décidé de parler à visage découvert

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.