A propos de pendaisons
Le matinaute
Le matinaute
chronique

A propos de pendaisons

Réservé à nos abonné.e.s

 Je ne sais pas comment vous imaginez le Parquet de Paris. Personnellement, je l'imagine comme une institution sérieuse, responsable (forcément responsable, son chef, le procureur Heitz, ayant été nommé avec une attention particulière par le gouvernement), et surtout suroccupée par des affaires sérieuses, touchant au terrorisme, ou à la grande délinquance. Mais surtout suroccupée. Surchargée, comme toutes les institutions judiciaires en ce moment.

Et pourtant, le parquet de Paris a "fait diligence", comme on dit, pour ouvrir une enquête préliminaire contre le site "proche de la mouvance Tarnac", comme on re-dit, Lundimatin, qui le raconte ici. Je vais tenter de résumer l'affaire. Il semble que le parquet de Paris reproche à Lundimatin d...

Il vous reste 73% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.