Tolbiac : rumeurs confuses autour d'un possible blessé
article

Tolbiac : rumeurs confuses autour d'un possible blessé

La Préfecture dément, Marianne recule, Reporterre maintient

Réservé à nos abonné.e.s
Blessé, gravement blessé, dans le coma ? Depuis l'évacuation de l'université de Tolbiac, vendredi 20 avril, des rumeurs, notamment reprises par le site Reporterre, affirment qu'un occupant aurait été gravement blessé. La préfecture de police dément, et l'AP-HP n'a pas recensé d'hopitalisation liée à l'évacuation de Tolbiac.

Un occupant "grièvement blessé", voire "dans le coma". C'est l'affirmation qui circule ce vendredi 20 avril, après l'évacuation de l'université de Tolbiac. Vendredi très tôt le matin, les forces de l'ordre ont très rapidement expulsé les étudiants qui occupaient le rez-de-chaussée de l'université de Paris-I depuis le 26 mars dernier. Pendant que BFM surenchérit sur les dégradations constatées, le site Reporterre publie lui un article affirmant qu'un "occupant" a été "grièvement blessé lors de l'évacuation très violente de Tolbiac par la police". Le site évoque une chute de "plusieurs mètres de hauteur" depuis un toit, alors que la personne tentait de s'enfuir face aux forces de la BAC (brigade anti-criminalité).  

Premier article de Reporterre

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.