Samira (10 ans) et la pétition des 200 people
article

Samira (10 ans) et la pétition des 200 people

Réservé à nos abonné.e.s
Samira Diko, jeune Ivoirienne de dix ans scolarisée en Seine-et-Marne depuis la rentrée, devait être expulsée vers l'Italie avec son père mardi 12 novembre. Son dossier va finalement être "réexaminé", a annoncé samedi 9 novembre Christophe Castaner. Le résultat d'une lutte menée d'abord de manière souterraine, avant de devenir publique et médiatique, en désespoir de cause. Récit.

Samira Diko ne sera pas expulsée vers l'Italie. Du moins pas tout de suite. C'est le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, qui l'a annoncé samedi 9 novembre. Le dossier de la jeune Ivoirienne de 10 ans, arrivée en France en janvier 2019 et scolarisée en classe de CM2 en Seine-et-Marne, va être "réexaminé". Initialement, la jeune fille et son père Aboubacar Diko devaient être expulsés mardi 12 novembre vers l'Italie dans le cadre de la procédure Dublin, qui oblige les demandeurs d'asile à déposer leur dossier dans le pays de l'Union européenne par lequel ils sont arrivés. À l'origine du changement d'avis du ministre, une mobilisation populaire, politique et médiatique sur Internet. Mais pourquoi et comment ce mouvement s'est-il conce...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.