"Sale Pute", le brûlot rap qui a enflammé (à retardement) les blogs
article

"Sale Pute", le brûlot rap qui a enflammé (à retardement) les blogs

...et le gouvernement

Réservé à nos abonné.e.s
Des excuses et une mise au point. Ce vendredi 27 mars, le rappeur Orelsan est revenu sur sa chanson "Sale pute", qui alimente la polémique depuis une semaine. Via son label, il a fait savoir qu'il était "désolé" que le texte ait pu "choquer certaines personnes", et a affirmé qu'il ne se posait en aucun cas en "agresseur de la gent féminine".
Des excuses et une mise au point. Ce vendredi 27 mars, le rappeur Orelsan est revenu sur sa chanson "Sale pute", qui alimente la polémique depuis une semaine. Via son label, il a fait savoir qu'il était "désolé" que le texte ait pu "choquer certaines personnes", et a affirmé qu'il ne se posait en aucun cas en "agresseur de la gent féminine".

Il a aussi rappelé que la chanson, qui décrit en termes crus la colère d'un homme trompé menaçant sa compagne de toutes une série de violences physiques, était en ligne depuis plus de deux ans, et n'avait jamais figuré sur un album. Le texte explique que "cette oeuvre de fiction a été cr&ea...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.