Orelsan, rien à comprendre
chronique

Orelsan, rien à comprendre

Du nouveau clip d'Orelsan, L'odeur de l'essence, qui fracasse à la fois YouTube (trois millions de vues) et les médias traditionnels éberlués (lire par exemple ici et ici), on croit d'abord classiquement comprendre qu'il charge prioritairement un air du temps tout en barbelés, et en retour des chemises brunes. "(Regarde) La peur les persuader que des étrangers vont venir dans leurs salons pour les remplacer"

Partager cet article

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.