Rira bien qui rira (de Bolloré) le dernier
article

Rira bien qui rira (de Bolloré) le dernier

Les auteurs de Canal+ testent leurs marges de manoeuvre à coups de sketchs

Réservé à nos abonné.e.s
Fini les blagues sur Bolloré chez Hanouna. D'après OZAP, le patron du groupe Canal+ Vincent Bolloré a fait savoir "personnellement" à l'équipe de Touche pas à mon poste (diffusé sur D8, filiale de Canal) qu'il ne voulait plus que son nom soit cité dans l'émission. Bolloré n'aurait pas apprécié un sketch où l'un des chroniqueurs d'Hanouna faisait mine de se faire évincer par le milliardaire. Si l'information était confirmée, cette remontrance viendrait s'ajouter à la longue liste de ses ingérences dans la grille de son groupe. Face à ce nouveau patron très attentif, les auteurs et journalistes de Canal testent leurs marges de manœuvre à coups de sketchs.

Vincent Bolloré trouve-t-il encore le temps de s'occuper de ses usines de film plastique ? En cette rentrée 2015, on entend davantage parler de ses incursions régulières dans la grille du groupe Canal+ que de sa politique industrielle. Après avoir censuré une enquête sur le Crédit mutuel (l'un de ses partenaires financiers), licencié deux cadres d'i-Télé (ce qui a occasionné la démission de deux membres du comité d'éthique de la chaîne), tenté d'avoir la peau des Guignols, remanié le Grand journal (Robin Andraca vous raconte ici les coulisses de cette nouvelle mouture) et dit tout le mal qu'il pensait d'une enquê...

Il vous reste 85% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.