Quand la star du complotisme US accueille Donald Trump
article

Quand la star du complotisme US accueille Donald Trump

Alex Jones, et la tuerie "suspecte" de Californie

Réservé à nos abonné.e.s
A gauche, l'un des plus célèbres théoriciens du complot aux Etats-Unis, animateur d'une émission de radio quotidienne. A droite, le favori des sondages dans le camp républicain, en vue des présidentielles de novembre 2016. Alex Jones et Donald Trump se sont rencontrés le 2 décembre, et ils avaient plein de choses à se dire. Portrait d'un conspirationniste star, méconnu en France, et récit d'une interview surréaliste, qui pourrait faire date.
nouveau media
20
20 commentaires
Remonter en haut de fil
Commentaires

Quand la star du complotisme US accueille Donald Trump

A gauche, l'un des plus célèbres théoriciens du complot aux Etats-Unis, animateur d'une émission de radio quotidienne. A droite, le favori des sondages dans le camp républicain, en vue des présidentielles de novembre 2016. Alex Jones et Donald Trump se sont rencontrés le 2 décembre, et ils avaient plein de choses à se dire. Portrait d'un conspirationniste star, méconnu en France, et récit d'une interview surréaliste, qui pourrait faire date.

Derniers commentaires

On Alex Jones : http://isgp.nl/2016-01-17-Alex-Jones-cia-army-special-forces-disinformation.php
Allen Jones est un obsédé dangereux mais Andraca ne devrait pas partir de l'exemple de la tuerie de San Bernardino qui vient d'être reconnue à 99% comme attentat terroriste par le FBI. Et en dehors de Jones, quand on a suivi les nouvelles, appris qu'il s'agissait de Pakistanais, mariés en Arabie Saoudite, équipés en commando, avec une maison bourrée d'armes et d'explosifs, ce n'est pas faire montre de complotisme d'envisager la possibilité d'un attentat djihadiste (d'initiative individuelle ou pas d'ailleurs), mais d'une certaine logique.
de moins en moins de gens ont confiance dans leur gouvernement , c'est quand même préoccupant...
quand on sait ce que le gouvernement us a fait comme expérience sur son peuple , sur d'autres , il faudrait plutôt qualifier le gouvernement us de complotiste et ceux qui dénonce ça de victime des complots menés par les us ...
C'est bizarre quand même quand Sarko, Bush père et fils, Attali etc, ... par exemple parlent du nouvel ordre mondial à la télé , dans des interviews là ce n'est pas du complotisme mais quand un homme jlournaliste en parle c'eest du compltoisme.
De toute' manière quand le bildenberg se réuni dans des hôtels en secret et protégés par l'armée et la police par exemple est ce une réunion tuperware? Et pourquoi se cachent ils et ne veulent pas de journalistes ? Bon vous me direz que la majorité de ces derniers ne servent à rien.
Quand on pose la question à juppé qui a été invité de la dernière réunion eh bien iol ne réponds pas ou noie le poisson. Pourquoi ?
Ce sont des faits et pas des ragots ou rumeurs.
voir l'article du Monde ci dessous.
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/06/12/3-questions-sur-le-tres-secret-groupe-bilderberg-objet-de-fantasmes_4653060_4355770.html
En fait, la vidéo même en Cisjordanire (Est Jerusalem) est douteuse:

https://en.wikipedia.org/wiki/Reactions_to_the_September_11_attacks#Palestinian_celebrations

Au demeurant, il y a eu aussi des Israëliens content, un peu comme ce qu'on a pu voir récemment sur des forums francophones ou dans la bouche de Bibi "haha, maintenant vous allez voir les choses comme nous". C'est typiquement le genre de chose qu'Alex Jones se vantait de couvrir à l'inverse des Mainstream Medias. Je comprends de l'article qu'il n'a pas évoqué le sujet en interview ?
Des musulmans new-yorkais qui dansaient devant les tours effondrées le 11 septembre 2001 ?
M..., moi qui croyait que c'étaient des agents du Mossad ! On nous cache tout !

Un article intéressant en tout cas, merci ASI.
Robin Andraca semble obsédé par le 11 septembre :)

Février 2015

Novembre 2015

Il a surement plus étudié le sujet que tous ces journalistes pour avoir autant de certitudes.

En tout cas, on sera ravis de croire à la thèse qu'il défend dès qu'elle sera démontrée !

(rappel : ce n'est pas parce que certains disent n'importe quoi sur le 11 septembre qu'il faut arrêter de se poser des questions)
Allo ! Les tarés parlent aux tarés !

Les musulmans fantômes du New Jersey ! Les pauvres, ils devaient être comme les autres Américains à l'époque, sidérés, parce que ça aurait pu tomber sur eux...

J'imagine la situation dans quelques années : Trump et Poutine à la tête des deux grandes puissances, condamnés à gérer le réchauffement climatique. Deux guignols ensemble !

Je me demande si on ne ferait pas mieux de se suicider tous dès maintenant....
Portrait d'un conspirationniste star, méconnu en France

et qui mériterait peut-être de le rester, non ?
(effet Streisand, tout ça...)
Tout le monde il est trop honnête pour conspirer.
Ceci dit, ça sue à grosses gouttes à Washington: cette fusillade, Daech ou pas Daech ? Troupes en Syrie ou pas ? Hollande est en prières depuis ce matin.
un réseau international qui se réunirait depuis plusieurs siècles pour diriger les affaires de la planète.

Qui ça ? Les Habsbourg ? Les Capétiens? Mérovingiens ?

Non? Le "Nouvel Ordre Mondial". Ridicule...
Eh ben, tout le monde dort? Un nouveau fil complotiste les gens! Lâchez-vous!

Et pour le New World Order, ce n'est pas comme s'il en avait l'exclusivité, Alex Jones.
Avant de lire l'article, j'ai vu les vidéos, sauf celle de l'interview avec Professeur Chomsky trop longue.
J'ai été atterré, non pas par celle avec Trump, rien de ce qui sort de la bouche de Trump ne peut étonner. Non j'ai été atterré par la folie, cette folie devant laquelle on panique soi-même car même l'ironie n'arrive à retirer l'effroi, et l'humour ne peut même pas s'immiscer car avec les pires folies de l'humanité il y a une indécence que l'on ne peut se permettre. C'est trop inhumain. Peut-on rire de la furie d'une bête féroce, d'un pitbull enragé qui se fracasse contre les grilles de sa cage.
A ce point, je n'arrive même pas à m'imposer une ligne de raison, à m'éloigner du sujet pour calmement en disséquer l'horreur et tenter de mettre des mots sur cette folie. La seule chose que je puis faire, c'est une nouvelle fois faire appel à la subjectivité, au rapprochement physiologique qui établit une analogie entre ces visages ulcérés de Alex Jones, Donald Trump, Anders Behring Breivik et Le Pen père et d'une certaine mesure fille. L'autre jour j'ajoutais Boris Johnson maire de Londres mais je le regrettais après car si Boris se laisse aller à des exagérations (comme son French bashing), il garde toujours une distanciation avec celles-ci au point qu'on rit de voir ce gros poupon pestait

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.