Quand Hanouna et TPMP banalisent le viol
article

Quand Hanouna et TPMP banalisent le viol

Réservé à nos abonné.e.s
Jeudi 25 octobre, TPMP se penchait sur un tweet de Fun Radio accusé de banaliser le viol. Des accusations jugées ridicules par nombre de chroniqueurs, qui en profitent pour... banaliser eux-même le viol.

Une cinquantaine de plaintes de téléspectateurs en quelques heures : le CSA va devoir se (re)pencher sur le cas Hanouna après une séquence de son émission Touche pas à mon poste banalisant le viol conjugal. C’était ce jeudi 25 octobre, dans la partie de TPMP baptisée "le quart d’heure sans filtre". Sur le plateau, les chroniqueurs du jour sont appelés à se prononcer sur un sondage lancé en ligne quelques heures plus tôt par Fun Radio. 

Il vous reste 82% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.