Pujadas et les intermittents : les raisons de la colère
article

Pujadas et les intermittents : les raisons de la colère

Derrière les 10 secondes de buzz, une réforme contestée de l'assurance-chômage

Réservé à nos abonné.e.s
C'est presque devenu un marronnier télévisuel : l'envahissement d'un plateau de télévision par des intermittents du spectacle mécontents. Mardi 8 avril, le 20 heures de David Pujadas, interrompu par des intermittents du spectacle, a mis fin prématurément au journal. Derrière ce happening, l'opposition à un accord signé fin mars entre le Medef et trois syndicats pour modifier, entre autres, le régime des intermittents. Des explications que la plupart des sites de presse ayant relayé le buzz ont oublié de préciser en détail.

Le "spectacle" est connu, mais il marche toujours. Des intermittents (du spectacle donc) ont pénétré, mardi 8 avril, sur le plateau du 20 heures de France 2 pour tenter de lire un communiqué contestant une réforme de leur régime d'indemnisation. Mais ils n'en ont pas eu le temps : "Nous rendons l’antenne, nous ne pouvons pas faire ce journal", a aussitôt déclaré Pujadas.

La séquence dure dix secondes picto

Dix petites secondes qui se sont retrouvées partout sur le net (20minutes.fr, Europe1.fr, Lesinrocks.com, PureMedias, Purepeople ou encore Metronews). Avec au mieux, en guise d'accompagnement, les réactions outrées de France 2 pour dénonc...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.