Privilèges du Sénat : pas un mot chez Bouygues et Lagardère
article

Privilèges du Sénat : pas un mot chez Bouygues et Lagardère

Réservé à nos abonné.e.s
Quand un livre dénonce les largesses octroyées par le Sénat à son président, tous les médias n'ont pas la présence d'esprit d'en faire état pendant les élections sénatoriales.

Quand un livre dénonce les largesses octroyées par le Sénat à son président, tous les médias n'ont pas la présence d'esprit d'en faire état pendant les élections sénatoriales.

Le 21 septembre, 150 000 grands électeurs ont voté pour élire 114 sénateurs. L'enjeu n'était pas fracassant, pour un scrutin qui n'a pas bouleversé une institution dans laquelle la gauche n'a jamais détenu la majorité...



Heureusement, les éditions du Rocher ont pensé aux journalistes cherchant à épicer leurs obligatoires sujets consacrés au Sénat. Le 11 septembre, elles ont publié un livre d'Y...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.