Avant Bouygues, d'autres faux morts au tableau de chasse des medias français
article

Avant Bouygues, d'autres faux morts au tableau de chasse des medias français

De Mérimée à Sevran, en passant par Trénet, Monica Vitti, le petit Louis, etc

Réservé à nos abonné.e.s
Incroyable mais vrai : Martin Bouygues, annoncé mort par l’AFP à 14h48 samedi 28 février, ne l’était plus trente minutes plus tard, à la faveur d’un démenti publié par TF1 qui a eu l’entrepreneur français au téléphone. Une “terrible erreur”, reconnue depuis par l’AFP, mais ce n’est pas la première fois qu’un média, en France, annonce à tort la mort d’une personnalité célèbre. Best-of des plus jolies résurrections.

En mars 1860, l'écrivain Prosper Mérimée est en vacances sur la Côte d’Azur. Il ouvre Le Figaro et découvre l’information suivante : “Mérimée est mort à Cannes le 8 mars 1860, à quatre heures de l’après-midi”. 30 juillet 1940, les lecteurs de Paris-Soir ouvrent leur quotidien et tombent sur cette nouvelle : Charles Trenet, 27 ans à peine, est mort dans un accident d’avion. “Il arrivait en scène, ainsi qu’à une fête, le chapeau en arrière, le visage barbouillé de sourire comme de confiture et aussitôt, la salle était comme illuminée : y avait de la joie… Ce ga...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Une fausse info sur Bill Gates, de média en média

Non, il n'a pas acheté de yacht propulsé à l'hydrogène, et oui, les médias ont eu du mal à reconnaître leur erreur

TF1

Violences policières : les télés "pillent" les images des indépendants

"On nous taxe de militants, mais pour diffuser sans notre accord, il y a du monde"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.