Présenté à tort comme terroriste par Guéant, il poursuit TF1
article

Présenté à tort comme terroriste par Guéant, il poursuit TF1

En 2012, France 2 avait été plus prudente...

Réservé à nos abonné.e.s
Il avait été présenté comme un islamiste radical dans un JT de TF1 en 2012, sur la base d'un communiqué - erroné - du ministère de l'Intérieur. Expulsé de France, Ali Belhadad a ensuite pu revenir sur le territoire, la décision ayant été considérée comme un "excès de pouvoir" par un tribunal administratif en 2014. Il a porté plainte contre TF1, son procès s'est tenu début septembre. Retour sur son histoire.

Son visage apparait en gros plan dès le début du sujet. Ali Belhadad, un Algérien de 47 ans, est présenté en avril 2012 par TF1 comme un terroriste, expulsé "en urgence" vers l'Algérie sur décision de Claude Guéant, alors ministre de l'Intérieur. Belhaddad viavait dans l'Essonne depuis vingt ans avec une Française dont il a deux petites filles et possédait un titre de séjour valable jusqu'en 2019. Il avait été expulsé en même temps que trois imams radicaux et qu'un autre militant islamiste, comme le précisait ici Le Monde. Ces expulsions avaient eu lieu à la veille de l'élection présidentielle...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.