Pourquoi les médias russes raffolent de l'extrême-droite française
enquête

Pourquoi les médias russes raffolent de l'extrême-droite française

3e volet de notre enquête

Réservé à nos abonné.e.s
Les médias russes en France raffolent de l'extrême-droite. Entre les chroniqueurs de RT France, qui donnent une coloration politique à la droite de la droite, et Sputnik qui considère Marine Le Pen virtuellement présidente de la France, ces sites ne font pas que soutenir la Russie. Troisième et dernier volet de notre enquête sur les réseaux médiatiques russes en France (le premier est ici, le deuxième .)

Si la loi Travail et l'immigration sont des sujets qui font le beurre de RT France et de Sputnik, comme nous le racontions dans le premier volet de notre enquête, ces deux médias sollicitent régulièrement des figures de la frange dure de l’extrême-droite française, comme Yvan Blot (qui orthographie son prénom "Ivan" sur les sites russes), Jacques Bompard ou Jean-Yves Le Gallou, tous trois anciens du FN tendance Jean-Marie Le Pen. Les deux sites semblent surtout particulièrement intéressés par le Front national, décrit comme "le parti de France numéro 1". Sa présidente, Marine Le Pen y est présentée comme une "grande dame de la polit...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.