Polémique autour d'une journaliste envoyée au "camp décolonial"
article

Polémique autour d'une journaliste envoyée au "camp décolonial"

Raphaël Enthoven et Marianne attaquent. Mediapart se défend

Réservé à nos abonné.e.s
Fallait-il que la journaliste de Mediapart, Faïza Zerouala, aille au "camp décolonial" de Reims ? Le camp d'été interdit aux Blancs, dont @si vous parlait ici, s'est tenu du 25 au 28 août dernier. Une rencontre où n'ont été invités que deux journalistes, acceptés car "racisés" comme les participants. Critiqué pour y avoir envoyé sa journaliste, notamment par le philosophe et chroniqueur pour Europe 1 Raphaël Enthoven, Mediapart s'est expliqué. Retour sur la polémique.

Le "camp décolonial" de Reims, c'est une polémique qui date de plusieurs mois. Ce camp, qui s'est tenu du 25 au 28 août, proposait une série de tables rondes et d'ateliers pour parler de "lutte antiraciste", "lutte contre l'islamophobie" dans "la tradition des luttes d’émancipations décoloniales anti-capitalistes et d’éducation populaire". Comme @si vous le racontait, la tenue de ce camp ouvert uniquement aux personnes "racisées", c'est-à-dire aux personnes "subissant à titre personnel le racisme d'État dans un contexte français", avait suscité de nombreuses condamnations. Parmi elles, celle du philosophe Raphaël Enthoven, philosophe q...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.