"Pénurie" de beurre : qui intoxique qui ?
article

"Pénurie" de beurre : qui intoxique qui ?

Américains, chinois, producteurs, distributeurs : la valse des responsables

Réservé à nos abonné.e.s
Y a-t-il vraiment une "pénurie" de beurre ? En février déjà, on tremblait face à une possible "pénurie de beurre" annoncée par les industriels du secteur. La raison alors invoquée : un manque de pluie, et une baisse de production. Aujourd'hui, le beurre manque en rayon, mais les agriculteurs pointent plutôt un bras de fer entre la grande distribution et les transformateurs. Qui intoxique qui ?

Avis de tempête sur la vie paisible des Français : depuis janvier 2017, la télévision et la presse s'affolent d'une possible "pénurie" de beurre. Le 26 janvier, France 2 y consacre un sujet, amorcé par cette angoissante question : "Et si demain, le beurre disparaissait totalement de nos rayons ?" La chaîne interroge un fabricant de biscuits, "totalement inquiet" face à ses difficultés à trouver du beurre. "Ses fournisseurs habituels", en France, "lui font faux bond." La raison de ce qui apparaît comme une véritable pénurie ? "Avec la sécheresse de l'été, les fourrages pour l'hiver ont été insuffisants. Moins bien nourri...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.