Pas "d'opinions partisanes" : le New York Times recadre ses journalistes sur les réseaux sociaux
article

Pas "d'opinions partisanes" : le New York Times recadre ses journalistes sur les réseaux sociaux

Réservé à nos abonné.e.s
Neutralité oblige ? Le New York Times a publié vendredi 13 octobre des nouvelles "recommandations", destinées à ses journalistes, en leur demandant de n'exprimer aucune opinion politique sur les réseaux sociaux. La Maison Blanche s'en prend depuis des mois aux journalistes, trop "anti-Trump" à son goût.

Coup de vis pour les journalistes du New York Times. Le quotidien a décidé vendredi 13 octobre de renforcer ses règles concernant l'usage des réseaux sociaux par ses journalistes. L'annonce a été faite par le rédacteur en chef du New York Times Dean Baquet, avant que ne soient publiées vendredi ces nouvelles "recommandations", à destination de tous les journalistes, sur le site du quotidien américain. Elles y sont accompagnées d'un mail de Baquet, qui y explique notamment: "Si nos journalistes sont perçus comme biaisés ou ayant une opinion sur les réseaux sociaux, ils peuvent entamer la crédibilité de toute la rédaction".

...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.