Non, Raoult n'a pas enterré l'hydroxychloroquine
article

Non, Raoult n'a pas enterré l'hydroxychloroquine

Réservé à nos abonné.e.s
Le promoteur impénitent de l'hydroxychloroquine admet enfin son inefficacité, a clamé le Twitter médical, au même moment qu'Enquête exclusive lui taillait un cercueil sur M6. Lundi, les médias ont passé la journée à publier des articles, sérieux ou purement à la recherche de clics, à propos de cette résurgence médiatique... qu'ils ont alimentée.

Didier Raoult s'est-il enfin dédit, comme l'a un peu vite pensé l'épidémiologiste Thibault Fiolet ? Ce dernier, coauteur d'une méta-étude ayant insisté sur l'absence d'efficacité de l'hydroxychloroquine en tant que traitement contre le Covid-19, a lancé le 16 janvier sur Twitter une polémique presque instantanée, avec nombre d'autres médecins, en diffusant un extrait d'une lettre du patron de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Marseille Méditerranée à la revue qui avait publié sa première étude, International Journal of Antimicrobial Agents – dont plusieurs éditeurs sont des subordonnés de Raoult à l'IHU. Dans cette lettre aux éditeurs publiée le 4 janvier, les auteurs de l'étude initiale, dont Raoult, expliquent avoir réexaminé leurs...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.