Merkel : la jeune Palestinienne devrait rester en Allemagne
Brève

Merkel : la jeune Palestinienne devrait rester en Allemagne

Merkel, la lycéenne en pleurs et la caresse de réconfort.

L'histoire est racontée par le correspondant du Monde à Berlin, Frédéric Lemaître, sur son blog : "Mercredi 15 juillet, Angela Merkel s'est rendue à Rostock pour discuter avec une trentaine de lycéens. De belles images en perspective pour la télévision destinées à prouver que leur chancelière ne s'occupe pas que de la Grèce mais aussi de ses électeurs."

Problème : un thème inattendu est abordé par une lycéenne. Une jeune Palestinienne, Reem, lui demande en effet – dans un allemand impeccable – pourquoi elle devrait être expulsée alors qu’elle souhaite continuer à être scolarisée en Allemagne, comme elle l’est depuis 2011, date de son arrivée du Liban.

"Angela Merkel lui répond alors que, malheureusement, l'Allemagne ne peut pas accueillir toute la détresse du monde, que malgré la situation au Liban, ce pays n'est pas en guerre. La chancelière reconnait en revanche que l'Allemagne devrait accélérer les procédures d'examen des demandes d'asile. L'émission continue quelques instants puis on voit la chancelière s'interrompre et se diriger vers la petite fille que l'on découvre en pleurs. "Tu as très bien fait" lui dit alors Merkel en lui caressant le front. Dans son dos, l'animateur se permet de lui faire remarquer que là n'est pas la question mais que la situation de la petite fille est difficile. "Je le sais, répond la chancelière, mais malgré tout, je veux lui faire une caresse", décrit Lemaître.

Résultat : un énorme buzz, et la question de savoir si Merkel a bien réagi ou non. "La séquence, tournée mercredi soir à Rostock par une chaîne régionale, avait suscité une avalanche de commentaires sur l'attitude de la chancelière allemande, qui n'avait rien promis à la jeune fille et avait maladroitement tenté de la consoler", notait ainsi l’AFP.

Mais Angela Merkel a peut-être eu tort de se montrer aussi ferme avec la jeune fille, qui pourrait bien rester en Allemagne. Et même si la vidéo a été vue 1,8 million de fois sur Youtube en version originale, et largement reprise par la presse allemande et internationale, c’est pour une toute autre raison que la jeune Palestinienne pourrait continuer sa scolarité en Allemagne. Une loi sur l'immigration qui entre en vigueur en août prévoit en effet la mise en place de nouveaux titres de séjour pour des personnes qui ont passé quatre ans à l'école en Allemagne et dont l’intégration "semble garantie". "Je ne connais pas la situation personnelle de cette jeune fille, mais elle parle parfaitement allemand et vit visiblement ici depuis longtemps. C'est justement pour ces cas que nous avons changé la loi, pour que des jeunes bien intégrés aient des perspectives chez nous", a depuis précisé la ministre de l'Intégration allemande, Aydan Özoguz, au Spiegel.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.