Même les Rockefeller veulent liquider le pétrole !
article

Même les Rockefeller veulent liquider le pétrole !

Mais ce grand mouvement, né dans les facs, n'intéresse pas les médias français

Réservé à nos abonné.e.s
Coup de théâtre : à la veille d'un sommet à l'ONU sur le climat, la famille Rockefeller, qui a fait fortune dans le secteur de l’industrie pétrolière à la fin du XIXe siècle, s’engage aujourd’hui à réduire de près de 860 millions de dollars leurs investissements dans le secteur des énergies fossiles, au nom de la lutte contre le réchauffement climatique. Les Rockefeller, ou la face visible d’un mouvement de désinvestissement (le "Divestment movement") absolument sous-médiatisé en France, et qui est né il y a trois ans sur l’herbe des campus américains.

nouveau media

Et si on désinvestissait pour mieux réinvestir ? C’est la question que posent depuis trois ans des centaines d’étudiants américains aux conseils d’administration de leurs universités, parfois dotés de budgets astronomiques. Dans les années 80, les étudiants luttaient déjà pour que ces sommes ne soient pas investies dans des entreprises sud-africaines, dans un pays qui pratiquait alors l’apartheid. Dans les années 90, changement de cible : ce sont cette fois les portefeuilles des fabricants de tabac (que l'on découvre capables de tuer) qu'il faut arrêter de renflouer.

En 2014, il est toujours question de fumée mais cette...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.