Manifs Fraisse : des policiers déguisés en casseurs
article

Manifs Fraisse : des policiers déguisés en casseurs

Une polémique lancée par Besancenot, à partir des photos du site Reporterre

Réservé à nos abonné.e.s
Des policiers au look de casseurs ? Sur BFM TV, le leader du NPA, Olivier Besancenot, a montré trois clichés montrant des individus cagoulés, portant des foulards dont l'un avec une tête de mort. La panoplie du parfait casseur qui ne souhaite pas être identifié par les caméras. Sauf qu'il s'agirait de policiers. C'est en tout cas ce qu'affirme le site écologiste Reporterre à l'origine de ces clichés pris lors de la manifestation de Nantes, le 1er novembre, en hommage à Rémi Fraisse. Le Parti de gauche réclame des explications.



Ce sont les photos qui accusent. "Pour la casse, ce serait pas mal d'avoir une commission d'enquête, je pense notamment à Rennes. Parce que voilà, on parle beaucoup des gens encagoulés alors moi je vous ai ramené quelques photos vite fait bien fait, d'ailleurs même vos écrans les ont capturées", lance Olivier Besancenot sur BFM TV, lundi 3 novembre. "Ça se passe en 2014, ces gens-là sont des casseurs, ils ont des looks de casseurs. Sauf qu'il se trouve que ce ne sont pas des manifestants, ce ne sont pas des militants d'extrême gauche, ce sont des policiers". Effet garanti :


Comme l'a relevé Le lab d'Europe 1, contrairement à ce que dit Besancenot, ces p...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.