Manifs dans le Rif : France 24 en arabe empêchée de travailler au Maroc
enquête

Manifs dans le Rif : France 24 en arabe empêchée de travailler au Maroc

Surtout, ne pas parler du mouvement social

Réservé à nos abonné.e.s
France 24 est-elle interdite au Maroc, ou s'agit-il seulement de l'annulation d'une émission ? Plusieurs informations contradictoires ont circulé à ce sujet dans les médias français et marocains cette semaine. En fait, si la chaîne francophone n'est pas touchée, son homologue arabophone est bel et bien empêchée d'exercer par les autorités marocaines. En cause : son traitement des manifestations de plus en plus importantes qui secouent le Rif, au Nord du pays, depuis plusieurs mois, toile de fond d'une récente visite-express d'Emmanuel Macron au Maroc.
nouveau media

France 24 interdite au Maroc ? L'information se répandait sur Twitter et dans les médias marocains en début de semaine, avant d'être démentie par le ministère de la Communication du pays, puis reprise dans une version minimale par les médias français. A l'origine de l'imbroglio, une émission itinérante hebdomadaire, Hadith Al Awassim (Le talk des capitales, en français). Animée par le journaliste Jamal Boudouma, elle devait être tournée à Rabat vendredi 9 juin et traiter du mouvement social en cours dans le Rif, une région du Nord-Est du pays. Des manifestations de plus en plus importantes s'y déroulent depuis plusieurs mois...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.