Macron dénonce une offensive multiforme des medias russes
article

Macron dénonce une offensive multiforme des medias russes

Propagation de rumeurs sans preuves ? Oui. Cyber-attaque ? Moins sûr.

Réservé à nos abonné.e.s
La Russie veut-elle la peau d'Emmanuel Macron ? C'est ce que dénonce l'équipe du candidat. Depuis plusieurs jours les porte-parole de Macron se relaient pour pointer l'ingérence de Moscou dans la campagne du fondateur d'En Marche. Dans leur collimateur : deux médias financés par Moscou et implantés en France, RT et Sputnik. Deux médias qui, depuis plusieurs jours, s'emploient à relayer des rumeurs sur le candidat d'En Marche. L'équipe de Macron affirme par ailleurs, sans convaincre, être la cible de cyberattaques en provenance notamment d'Ukraine.

Emmanuel Macron, victime d’une campagne de déstabilisation de Moscou ? L’équipe de com’ du fondateur d’En Marche le répète. Lundi 13 février, à quelques minutes d’intervalle, pas moins de trois porte-voix de Macron se sont relayés aux micros des matinales télé et radio pour dénoncer une ingérence de la Russie dans la campagne de leur candidat. A l'instar du porte-parole Sylvain Maillard qui, invité de RFI, pointait "deux médias russes qui ne cessent d’alimenter, sur les différents réseaux sociaux, la guerre civile en France."

Deux médias russes ? Sur Public Sénat, dans le même temp...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.