L'Express : pugilat autour du scoop de la "troisième plaignante" de Ramadan
article

L'Express : pugilat autour du scoop de la "troisième plaignante" de Ramadan

Scoops, envers du décor

Réservé à nos abonné.e.s
Le 7 mars 2018, l’Express publie sur son site une enquête « exclusive » sur la troisième plainte pour "viol" déposée contre Tariq Ramadan. Derrière ces révélations, le photojournaliste Jean-Claude Elfassi, qui réclame la paternité de "ce scoop" et accuse l'hebdomadaire de lui avoir "volé". Coup de projecteur sur les coulisses des scoops.

L'affaire ne s'est pas ébruitée. Mi-mars 2018, un homme furieux débarque devant le stand de L'Express au Salon du livre de Paris. Il s'empare de quelques exemplaires du magazine, les déchire et les piétine devant la foule. Interrogé par ASI, le photojournaliste Jean-Claude Elfassi, reconnait être l'auteur du forfait. Et maintenant, il rit en le racontant. Et jure : " Ce n'est pas allé plus loin, il n'y a pas eu d'altercation." 

A l’origine de l'incident ? Un article "exclusif" publié quelques jours plus tôt, le 7 mars, sur le site internet de l’Express. Intitulé " Une troisième plainte pour "viols" déposée contre Tariq Ramadan", le texte est co-signé par les journalistes d'investigation Claire Hache, Jeremy Pham-Lê, et Laurent Léger.&n...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.