Les Uber barbares, à la conquête du monde
article

Les Uber barbares, à la conquête du monde

Victoire à New York, défaite contre les rickshaws indiens : premier volet de notre série sur l'uberisation

Réservé à nos abonné.e.s
AirBnb, BlablaCar, Uber, Le Bon Coin... : ces sites ou applis révolutionnent des secteurs économiques, en mettant en avant une "économie collaborative" aux contours flous. Cet été, @si se penchera, dans une série d'enquêtes, sur ce phénomène, désormais communément appelé "uberisation". Il est naturel de commencer par le service de VTC (voiture de transport avec chauffeur) Uber, qui lui donne son nom.

Véhicules brûlés, chauffeurs agressés, et batailles judiciaires et législatives (@si en a largement parlé) : en France le développement d'Uber ressemble davantage à une virée en 4x4 sur chemin accidenté qu’à une balade parisienne en berline tout confort. Mais qu’en est-il à l’étranger, dans les 52 pays et 250 villes où le service est proposé ? De la concurrence des rickshaws indiens à l’échec en Allemagne, en passant par le bourbier californien, @si fait le tour du monde en Uber. En commençant par la victoire new-yorkaise de la firme.

Uber 1, de Blasio 0. Le combat le plus brûlant qu'a d&...

Il vous reste 98% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.