Les médias US conquis par les frappes de Trump en Syrie
article

Les médias US conquis par les frappes de Trump en Syrie

"Ces belles images de nuit", "Trump est devenu président" et... un vieux tube de Leonard Cohen

Réservé à nos abonné.e.s
"Ce sont des belles images" : au lendemain des premiers bombardements de Trump en Syrie, l'animateur de MSNBC, Brian Williams, s'est extasié devant les images fournies par le ministère de la défense américaine, et la décision prise par le président américain. Le New York Times et CNN, dans le collimateur de Trump depuis des mois, aussi.



On connaît désormais l'histoire : entre la poire et le dessert, face au président chinois, Trump a bombardé une base militaire syrienne, dans la nuit du 5 au 6 avril. C'est Trump lui-même qui le raconte sur Fox News, une semaine plus tard, face à une journaliste conquise, bien qu'obligée de le reprendre quand il confond Syrie et Irak. Que Fox News déroule le tapis rouge à Trump n'est pas étonnant. Dès les premiers missiles lancés, on pouvait entendre sur la chaîne de Rupert Murdoch "Il y a un nouveau shériff en ville et comparé au précédent, il ressemble à Robocop", et autres "Il a rendu l'Amérique fière"...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.