Les journalistes américains ont-ils "merdé" à propos de Trump ?
article

Les journalistes américains ont-ils "merdé" à propos de Trump ?

Le New York Times et CNN font leur mea culpa

Réservé à nos abonné.e.s
Et soudain, la panique ? Près d'un an après l'entrée en campagne de Trump, et alors que le candidat a de bonnes chances d'être investi côté républicains, les grands medias américains commencent à admettre que, non, ils ne sont peut-être pas pour rien dans son ascension. Tour à tour, le New York Times et CNN se sont livrés à un salutaire exercice d'auto-critique, reconnaissant que traiter cette candidature comme une vilaine farce avait été une grossière erreur.



"J'en ai parlé avec un certain nombre de journalistes, d'intellectuels, et tous ou presque sont prêts à le reconnaître : nous, les journalistes, on a merdé." L'aveu, publié dans le New York Times le 26 mars, n'est pas signé par n'importe qui : célèbre éditorialiste américain (le Washington Post dit de lui qu'il a "réinventé" le journalisme d'opinion), Nicholas Kristof a aussi remporté deux fois le prix Pullitzer. Une première fois en 1989 pour un reportage sur les manifestations de la place Tian'anmen, et une seconde, 17 ans plus tard, pour un autre reportage sur la guerre du Darfour, dans l'ouest du Soudan.

Si Kristof a pris cette fois l...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.