Le Monde a (trop) anticipé la conférence de presse de Hollande
Brève

Le Monde a (trop) anticipé la conférence de presse de Hollande

Pas facile de raconter un événement... quand il n'a pas encore eu lieu.

Jeudi 5 février, la conférence de presse de François Hollande a débuté à 11h. Or, Le Monde boucle son édition papier à... 10h30. Impossible donc pour le quotidien du soir de raconter, dans son édition datée vendredi 6 février, ce qui s'est effectivement dit. Pourtant, un article évoque bien le contenu de la conférence de presse :

Tout l'article est -honnêtement- écrit à l'imparfait (Hollande "entendait" dire ça, "devait" dire ceci). Tout l'article ? Non. Un passé composé s'est glissé dans le sous-titre, sous-entendant que la conférence avait eu lieu à l'heure du bouclage : "Un mois après les attentats, le chef de l'Etat a privilégié les sujets régaliens lors de sa conférence de presse semestrielle", écrit Le Monde. Honnêteté presque parfaite...

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.