Le cri d'amour du Monde pour Sciences-Po Lille, où siège le boss... du Monde
article

Le cri d'amour du Monde pour Sciences-Po Lille, où siège le boss... du Monde

Réservé à nos abonné.e.s
Une aventure "unique", "un modèle de réussite", une architecture "toute en lumière et en fluidité". Ce jeudi, Le Monde tresse les louanges de Sciences-Po Lille... sans jamais préciser que le président du conseil d'administration de l'école n'est autre que Louis Dreyfus, président du directoire du Monde.

C’est "une aventure universitaire, intellectuelle et politique unique"  que Le Monde a souhaité nous faire partager dans les grandes largeurs. Ce jeudi, sur une page, le quotidien a entrepris de nous narrer la geste de Sciences-Po Lille. Pourquoi l'IEP de Lille, pourquoi maintenant ? "En un peu plus de vingt ans, l'école s'est imposée comme l'IEP le plus recherché par les étudiants" , justifie Le Monde

LeMonde-double

Alors, vous êtes prêt à plonger dans l'histoire de la "course au sommet" de Sciences-Po Lille, de sa "montée en puissance", et de sa  "suprématie" qui en fait l’école "la plus prisée, juste après celle de Paris" ? Aucun détail ne vous sera épargné. A commencer par Praline. Vous ne connaissez pas Praline ? "Elle a 6 ans. Et elle est partout, des affiches qui ornent le majestueux hall d’entrée à la signalétique des bureaux où l’on voit sa silhouette, en passant par les amphithéâtres lumineux où elle se glisse pendant les cours." De quoi nous parle Le Monde ? Eh bien, de la mascotte de l’école. "C’est le golden retriever de Virginie Caekebeke, la directrice de la communication. Un chien de chasse, donc, pour illustrer la course au sommet menée par l’IEP."  Bien, bien.

Il vous reste 70% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.