Le 20 heures de France 2 découvre la précarité des CDD
article

Le 20 heures de France 2 découvre la précarité des CDD

... mais oublie de mentionner ceux de France Télévisions

Réservé à nos abonné.e.s
Rendez-vous compte : "désormais en France, 84% des embauches se font en CDD", a annoncé David Pujadas jeudi 28 août. Et qui dit CDD, dit forcément précarité. Le 20h de France 2 a rencontré des salariés inquiets de se retrouver au chômage à l'issue de leur contrat saisonnier. Ce sont des agents de loisirs ou des maîtres nageurs. Etonnamment, pas un seul journaliste. Pourtant, les CDD, ce n'est pas ce qui manque à France Télévisions...

"Qui sont ces Français qui apprennent peu à peu à vivre au rythme du travail temporaire ?", se demande David Pujadas. Pour rencontrer des salariés en CDD, le 20 heures de France 2 est allé faire de l'accro-branche. Kevin Bisson, agent de loisirs, "a alterné petits boulots et période de chômage" avant ce contrat de 5 mois payé 1 100 euros net mensuel. Et dans quelques jours, son contrat se termine. "J'espère être prolongé jusqu'au mois de novembre, mais après, ça va être le chômage, je vais être obligé de retrouver du boulot pour cet hiver", explique-t-il.

Pas facile la vie d'un salarié en CDD. Surtout quand on a 4...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Accord syndicat-patronat : au fait, quelqu'un a gagné ?

Comment la presse analyse (ou non) l'accord

Rémi Gaillard, celui dont on ne doit pas prononcer le nom (sur France 2)

"On s'est engagés auprès de France 2 à ne pas faire de polémique autour de Rémi Gaillard"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.