Lampedusa : à la Une dans le monde entier, peu en France
Brève

Lampedusa : à la Une dans le monde entier, peu en France

Lampedusa. La mort d'environ 300 immigrants clandestins au large de l'ile italienne est évidemment à la Une de la presse transalpine. La tragédie est aussi beaucoup commentée et racontée dans les journaux du monde entier. En France, ce matin, seuls La Croix et Ouest France y consacraient la Une. Cet après-midi, la manchette du Monde pointe "l'indifférence coupable de l'Europe".

Les titres de la presse italienne sont partagés entre la tristesse et "la honte" après la mort d'environ 300 immigrants clandestins sur un total de près de 500 qui auraient été embarqués sur un bateau qui a pris feu, hier, à 500 m de la côte de l'île de Lampedusa, avant de chavirer. Le vice-Premier ministre, Angelino Alfano (membre du parti de Berlusconi auquel il s'est opposé en refusant de faire tomber le gouvernement d'union) a indiqué que le skipper du bateau, parti du port lybien de Misrata, a été arrêté par la police italienne. L'Italie aurait déja reçu 25 000 immigrés clandestins en 2013, un chiffre qui serait trois fois supérieur à celui de toute l'année 2012.

"Bienvenue en Italie" titre, sur fond noir, Il Tempo. "Notre honte" affirme l'Unita qui annonce "plus de 200 morts" en lettres blanches sur fond d'une photo de mer.

Pour la Repubblica qui réserve 8 pages au drame de Lampedusa, c'est "L'hécatombe de la honte". Le mot hécatombe est aussi à la Une d'Il Gazzetino : "L'hécatombe de Lampedusa".

"La tragédie de l'immigration" "300 morts de l'angélisme" annonce Il Giornale, le quotidien de la famille Berlusconi, qui s'en prend aux critiques de la gauche, les qualifiant de "belles paroles qui n'ont jamais sauvé personne". Le quotidien du Vatican, l'Osservatore Romano,. parle lui d'"Une honte que nous ne devons pas répéter".

"Une mer de morts, mais personne ne fait rien" dénonce Il Fatto Quotidiano. "Lampedusa, une mer de morts" pour La Sicilia citant le maire de Lampedusa qui invite le chef du gouvernement, Letta, à venir compter les morts. "Pas besoin d'ambulance, ni de médecin, juste des corbillards" note le responsable de la clinique de Lampedusa.

Il Corriere della Sera - plutôt conservateur - parle lui d'un "massacre des immigrants, l'Italie en deuil". Il Messagero insiste sur "Le cimetière des immigrants".


En France, ce matin, seuls, La Croix et Ouest France en font la Une. Libération, Le Figaro, et Le Parisien/Aujourd'hui en France ont préféré d'autres sujets. Cet après-midi, Le Monde pointe "l'indifférence coupable de l'Europe". Lampedusa fait, par contre la Une, de l'Argentine à l'Espagne, en passant par la Pologne, l'Allemagne, la Grèce ou la Grande Bretagne. Exemples.

Ouest France et La Croix sont les deux seuls quotidiens du matin à avoir décidé de mettre le drame de Lampedusa à la Une.

France et G-B

Argentine, Pologne

Allemagne, Grèce

Espagne : "La honte"

Belgique, Pays Bas

Roumanie, Suède

Mise à jour 16h05 : Ajout de la Une de Ouest France et du Monde.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.