Laïcité : aux USA, la rebellion des athées ?
Brève

Laïcité : aux USA, la rebellion des athées ?

"Aux Etats-Unis, le pire n’est pas d’être un fanatique religieux. Non, le pire est de n’avoir aucune religion, ou plutôt, de ne croire en aucun Dieu". Dans

un long post de blog publié sur le site de L’Obs, la journaliste Hélène Crié-Wiesner rend compte de la discrimination dont sont victimes les athées et notamment en Caroline du Nord, son lieu de résidence.

La journaliste explique qu'en Caroline du Nord comme dans six autres Etats (Arkansas, Mississippi, Tennessee, Texas, Caroline du Sud, et Maryland), il est inscrit dans la Constitution que "les non-croyants sont inéligibles à de nombreuses fonctions d’intérêt public (lesquelles seraient occupées, en France, par des fonctionnaires ou des professions libérales)".

Mieux: un huitième Etat, la Pennsylvanie, formule cette restriction de manière plutôt cocasse : "nul ne peut être empêché d’accéder à un poste public à cause de sa religion – aussi longtemps qu’il croit en Dieu, au paradis et à l’enfer". Pour autant, ces Etats ne sont pas dans l’illégalité "tant qu’ils ne cherchent pas à appliquer ladite interdiction" explique Crié-Wiesber qui ajoute : "de fait, les rares fois où ils ont cherché à le faire, ils ont dû laisser tomber. Soit par décision de justice, soit de guerre lasse".

N'empêche. Face à ces Constitutions locales discriminatoires, raconte la journaliste, les athées se rebellent. Et de citer un article du New York Times publié la semaine dernière décrivant la bataille menée par les humanistes-athées-agnostiques-nonthéistes-libres-penseurs, comme ils se définissent eux-mêmes.

Parmi ces athées, on trouve Todd Stiefel, président de l’Openly Secular coalition (Coalition pour une laïcité revendiquée). Dans le NYT, l’homme, par ailleurs millionnaire consacrant une partie de sa fortune à la cause, s’insurge : "s’il était écrit dans ces Constitutions que les juifs sont interdits d’exercice, ou que les Afro-Américains ou les femmes ne peuvent pas voter, ça ne ferait pas un pli. Vous trouveriez tous les hommes politiques que vous voulez pour tenter de changer ces textes. Même si ces lois étaient inapplicables, on considérerait qu’elles sont offensantes et qu’elles devraient être abolies. Alors pourquoi nous, les athées, sommes-nous différents ?"

Stiefel et ses compagnons sont à l’origine de nombreuses associations qui ont toutes pour objectif d’agir pour "la séparation des églises et de l’Etat et l’égalité des droits avec les religieux".

Et si les libres penseurs des Etats-Unis reprenaient à leur compte une suggestion de Jean-Paul Scot, historien invité de notre émission de la semaine ? Ce dernier proposait en effet de donner des créneaux télé aux athées.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.