Laïcité à l'école : enterrement et résurrection du rapport Obin
enquête

Laïcité à l'école : enterrement et résurrection du rapport Obin

Occulté par Fillon, récupéré par de Villiers, aujourd'hui cité par Valls

Réservé à nos abonné.e.s
On nous cache tout ? En 2004, un rapport d'un inspecteur général de l'Education nationale pointait de nombreuses atteintes à la laïcité dans les établissements scolaires. Un rapport explosif occulté par le ministère l'Education qui ne l'a mis en ligne sur son site qu'un an après, sans autre communication. Mais cette volonté de mettre le voile sur ce rapport a eu l'effet inverse : depuis 10 ans, le fameux rapport refait surface à intervalles réguliers.

Et soudain, son téléphone s'est mis à sonner tous les jours. Jean-Pierre Obin, inspecteur général honoraire de l'Education nationale, enchaîne les interviews depuis les attentats contre Charlie Hebdo et le magasin casher de Vincennes. 20 minutes, L'Express, Le Figaro (entre autres) l'ont appelé pour parler d'un rapport sur la laïcité qui date... de 2004. Pourquoi un tel regain d'intérêt pour un rapport vieux de dix ans ? Parce que Jean-Pierre Obin aurait tout vu avant tout le monde et constaté, dès 2004, de graves atteintes à la laïcité dans les établissements scolaires.

Obin dans Le Figaro


"L'enquête de terrain menée en 2004 par l'Ins...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.