Lacombe en conflit d'intérêt selon les soutiens de Raoult
article

Lacombe en conflit d'intérêt selon les soutiens de Raoult

Réservé à nos abonné.e.s
Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses de Saint-Antoine (à Paris) était ce 28 mars aux côtés d'Edouard Philippe pour commenter la progression de l'épidémie de Covid-19. Ces derniers jours, on l'a vue critiquer les méthodes de Didier Raoult. Elle reçoit en retour des accusations de conflits d'intérêts avec les labos pharmaceutiques.

On l'a d'abord vue sur le plateau du JT de France 2, le 23 mars dernier. Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital parisien Saint-Antoine, s'y agaçait de l'emballement autour de la chloroquine, vantée par le professeur Didier Raoult comme un traitement miracle contre le Covid-19 : "Sur la base d’un essai qui est absolument contestable sur le plan scientifique et qui ne montre absolument rien quand on regarde exactement les chiffres et la façon dont il a été mené, on expose les gens à un faux espoir de guérison", s'énerve-t-elle. Et d'ajouter : "Ce qui se passe à Marseille est absolument scandaleux (...) C'est en dehors de toute démarche éthique".

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.