"La ZAD a mille défauts, mais..." (Lindgaard - Hors-Série)
Brève Vidéo

"La ZAD a mille défauts, mais..." (Lindgaard - Hors-Série)

Après les expulsions manu militari, quel avenir pour la Zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes ? "On ne sait pas encore ce que va devenir la ZAD. Elle va sans doute devenir mille choses, mais on sait un peu ce qu’elle a déjà été : une expérience révolutionnaire", constate Jade Lindgaard qui couvre les questions d’écologie pour Mediapart
Invitée cette semaine de l’émission Aux Ressources de Hors Série, la journaliste qui coordonne l’ouvrage collectif "Eloge des mauvaises herbes, ce que nous devons à la Zad" (éd. Les liens qui libèrent, 2018) en est persuadée : la démarche des zadistes "était légitime, par rapport au contexte de changement climatique, d’effondrement de l’écosystème." 
Dans cette entretien d’un peu plus d’une heure avec Laura Raim, Lindgaard (invitée d'Arrêt sur images en avril au moment des expulsions) revient sur les enjeux de l'expérience de Notre-Dame-des-Landes : "Face à tout ce système qui est en train de s’effondrer lentement, on a besoin d’alternatives et ça va être hyper difficile d’en trouver. Mais là, il se trouve qu’on en a une ! Elle n’est pas parfaite, elle a mille défauts, elle n’est certainement pas généralisable à tout le pays. Mais par contre c’est une vraie expérience alternative."

Pour voir l'intégralité de l'émission , c'est par ici

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.