La semaine où l'OMS s'est excusée d'avoir calomnié les Grecs
à l'étranger

La semaine où l'OMS s'est excusée d'avoir calomnié les Grecs

Réservé à nos abonné.e.s
AFP et Getty condamnées pour avoir diffusé des photos du tremblement de terre d'Haïti diffusées sur Twitter, le Gorafi brésilien piège des sites de presse, des journaux belges critiqués pour homophobie, et l'OMS fait machine arrière, après avoir affirmé que des Grecs s'étaient inoculé volontairement le Sida

  • LUNDI 25 novembre

Les grandes agences de presse peuvent-elles récupérer des photos postées sur Twitter ? La justice américaine vient de donner raison à un photographe professionnel, ainsi que ce dernier le raconte ici. Les agences AFP (France) et Getty Images (USA) ont en effet été condamnées à plus d'un million de dollars de dommages et intérêts pour avoir diffusé des photos du tremblement de terre d'Haïti sans demander l'autorisation de leur auteur, et pour avoir ensuite refusé de lui verser des droits.

Deux Haïtiens, Karel Pedré et Daniel Morel ont publié sur Twitter des photos spectaculaires quelques minutes apr&egra...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.